PRENSA‎ > ‎Ker.CasaAfrica en la red‎ > ‎

Noticias de África

ALBORAYA SE MUEVE AL RITMO DE BURKINA FASO

posted Sep 29, 2012, 2:03 PM by Ker CasaAfrica   [ updated Oct 1, 2012, 4:43 AM ]

El festival de música africana organizado por la ONGD Menuts del Món junto con el centro cultural Casa África de Aldaia, ha sido todo un éxito en Alboraia.

Más de 200 asistentes, mayores y pequeños, y más de 1.100 euros recaudados han demostrado una vez más que, pese a los tiempos de crisis que corren, siempre hay gente que aporta su granito de arena, haciendo grandes cosas con pequeños gestos.

Después de un año de taller de percusión africana, acompañado de bailes, danzas étnicas y diferentes estilos musicales, los alumnos del centro cultural Casa África han hecho posible este festival benéfico cargado de diversión y entretenimiento.

Con esta fórmula divertida y solidaria, Menuts del Món podrá hacer realidad un proyecto más, el de ampliar y mejorar las instalaciones de la escuela de primaria en Pinré, un pequeño pueblo de Burkina Faso.

leer más: http://www.menutsdelmon.org/index.php?option=com_zoo&task=item&item_id=1034&Itemid=138&lang=es

La piratería de la pesca en Senegal

posted Apr 10, 2012, 1:01 AM by Ker CasaAfrica   [ updated Apr 10, 2012, 1:02 AM ]

Une plainte sera déposée contre Khouraïchi Thiam dès cette semaine pour avoir ’bradé’ la mer à des chalutiers étrangers, russes notamment. Le regroupement des acteurs de la pêche à Mbour qui tenait un rassemblement de protestation ce samedi sur la plage de Mbour, pense que c’est là un problème de droits humains qui doit interpeller tous les Sénégalais, car, estime-t-il, c’est la souveraineté du Sénégal qui est en jeu.
‘Notre principal problème réside dans l’octroi, par le ministre de l’Economie maritime, d’autorisations de pêche à des chalutiers russes. Je veux encore réaffirmer la position de l’ensemble des acteurs de la pêche à Mbour, car nous allons être l’élément précurseur pour régler ce problème des bateaux russes. Dès la semaine prochaine (ce lundi 12 mars, Ndlr), nous allons déposer cette plainte annoncée tout dernièrement contre le ministre de l’Economie maritime. Et nous précisons aux populations du Sénégal, pêcheurs, mareyeurs ou consommateurs que cette plainte n’est pas une plainte spécifique à Mbour, mais celle de l’ensemble des Sénégalais’, a d’emblée indiqué Gaoussou Guèye, leur porte-parole, ce samedi matin lors d’un rassemblement de protestation des acteurs de la pêche artisanale de Mbour.

‘La Constitution du Sénégal est claire, le patrimoine halieutique du Sénégal appartient au peuple sénégalais souverain, l’Etat est tout simplement en charge de la gestion, la Constitution est violée, le code de la pêche est violé. Le Sénégal a ratifié toutes les conventions du monde sur la biodiversité, les droits sur la mer. Et ce problème de pillage de nos côtes par ces chalutiers étrangers, nous l’assimilons à un problème de droits humains qui nous pousse à l’extrême pauvreté. Aujourd’hui, les populations des zones continentales comme Tambacounda et celles qui n’ont pas accès à la mer n’ont plus de poisson et c’est dû à ces bateaux étrangers. Les pirogues sont à quai, les mareyeurs ne peuvent plus travailler’, souligne-t-il.
Gaoussou Guèye estime que les autorités étatiques n’en ont cure de leurs revendications, mais pense que les solutions radicales ne sauraient être privilégiées à leur niveau, d’où l’importance de cette plainte en vue contre Khouraïchi Thiam. ‘Nous sommes des républicains. Imaginez aujourd’hui qu’on dise à nos parents pêcheurs et mareyeurs de faire la grève, les populations du Sénégal vont en souffrir à partir de la troisième heure de grève, et nous ne voudrions pas être responsables d’une telle situation. C’est la raison pour laquelle, nous avons décidé d’ester en justice, et la justice va trancher. Nous sommes en république ; même si ceux qui nous dirigent ne sont pas des républicains, nous continuons de croire à la république et à la justice de notre pays et je sais que ce problème aura une issue bientôt.

Aujourd’hui, il y a beaucoup de structures professionnelles qui veulent se mettre à nos côtés dans cette lutte, je veux citer les industriels à travers le Gaipes, les exportateurs à travers l’Upames. Il y a aussi d’autres franges de la population, les consommateurs par exemple, qui ont manifesté leur désir de se joindre à cette lutte pour déposer cette plainte contre le ministre de l’Economie maritime. C’est d’ailleurs ce qui a expliqué les lenteurs connues dans le dépôt de cette plaine. Mais, dès la semaine prochaine (celle du 12 au 19 mars, Ndlr) nous allons nous y atteler parce que nous en avons déjà discuté avec nos avocats’, rappelle-t-il. ‘Ils ont un soi-disant responsable qui se réclame président de l’ensemble des mareyeurs du Sénégal et des pêcheurs, il les trompe, qu’ils se détrompent ! Cette personne (Djiby Ndiaye, Ndlr) ne peut même pas mobiliser quatre personnes, il n’est pas en mesure de gérer sa propre famille, par conséquent il ne peut pas nous gérer’, fulmine notre interlocuteur.

Par ailleurs, les acteurs de la pêche de Mbour mettent sur la table des deux candidats en lice pour le second tour de l’élection présidentielle ce dossier des autorisations de pêche à des navires étrangers. ’Nous lançons un message aux deux candidats, Abdoulaye Wade et Macky Sall. Plus jamais nous n’accepterons qu’un président de la République se permette de brader la mer et d’organiser un pillage systématique qui va appauvrir davantage les populations. On n’acceptera plus non plus un ministre de la pêche qui ne va en faire qu’à sa tête’, conclut-il.
Pape Mbar FAYE

Extraction Du Zircon

posted Nov 14, 2011, 2:59 PM by Ker CasaAfrica   [ updated Nov 14, 2011, 3:00 PM ]

Extraction Du Zircon : Le Sénégal Livre Sa Grande Côte De 100 Km Pour 250 Milliards à Mdl

Le Sénégal vient de signer un contrat de concession avec Mineral Deposits Limited (MDL) sur un bail qui porte sur 100 kilomètres de la grande côte sénégalaise. 
Cette société minière australienne a déboursé la somme de 250 milliards de francs CFA. A travers ce projet d’exploitation du zircon, le Sénégal ne détient que les 10%, soit 25 milliards de FCA. Pourtant, le Sénégal pouvait être l’un des plus grandes mines de zircon dans le monde avec ce taux de 55 MTPA, qui produira environ 85.000 tonnes de zircon annuellement. 
« Cette quantité de zircon pouvait faire du Sénégal l’une des plus grandes mines de zircon dans le monde» a soutenu un expert interrogé par le journal « L’observateur » qui se désole « malheureusement l’Etat du Sénégal a choisi de céder à moindre coût à MDL». 
Néanmoins, cette décision du Sénégal « ne profite en rien aux populations qui risquent d’être la proie des maladies infectieuses dues à la pollution qu’entraîne l’extraction du zircon» a-t-il regretté. Selon toujours l’expert, ce zircon «contient des traces de thorium et d’uranium radioactifs

Distribution des terres

posted Nov 14, 2011, 2:54 PM by Ker CasaAfrica   [ updated Nov 14, 2011, 3:05 PM ]

 Distribution des terres: «L’Afrique ne peut pas continuer à être la mère porteuse pour des citoyens d’autres continents»
Les demandes d’acquisitions des terres dans les pays en voies de développement montent en crescendo.
Avant 2008, la demande pour les terres ne s’élevait qu’à 4 Millions d’hectares par année.
En fin 2009, après la crise, ces demandes d’acquisitions se sont élevées à 45 Millions d’hectares par année. Soit 10 fois plus.
Sur ces 45 Millions d’ha convoités dans les pays en voies de développement, plus de 70% des demandes d’acquisition sont en Afrique. Selon le Directeur exécutif de CICODEF (Afrique Institut pour la Citoyenneté des Consommateurs de Développement), Amadou Kanouté qui a été le premier Directeur exécutif de l’ONG Greenpeace Afrique, sur ces 70%, déjà 21% d’entre elles sont opérationnelles.
«Nous nous retrouvons face à une situation où les gens quittent leurs pays, viennent dans les pays africains pour assurer la sécurité alimentaire de leurs pays» a-t-il dénoncé au cours de l’émission Remue-Ménage de la Rfm ce dimanche 30 octobre. Pour lui, l’Afrique ne peut pas continuer à être la mère porteuse pour des citoyens d’autres continents. Mr Kanouté est d’avis qu’«elle doit commencer d’abord pour être une mère nourricière pour ces propres citoyens
 
 

WWW.SENEWEB.COM

posted Sep 28, 2011, 2:13 AM by Ker CasaAfrica   [ updated Sep 28, 2011, 2:36 AM ]

Comment Internet change(ra) l'Afrique
(cómo Internet cambiará Africa)
Le sujet avait fasciné les médias occidentaux à l'occasion des mouvements d'Afrique du nord de l'hiver 2010-2011. Puis, l'engouement pour l'idée d'une révolution globale menée depuis les écrans d'ordinateur s'est apaisé. Pourtant, plus que jamais, les enjeux liés à Internet en Afrique sont élevés en ce moment, du fait des progrès spectaculaires du réseau mondial sur le continent africain, mais aussi parce que la politique africaine se saisit aujourd'hui réellement d'Internet.
 

WWW.AQUIVIVEGENTE.ORG

posted Sep 19, 2011, 4:00 PM by Ker CasaAfrica   [ updated Feb 24, 2012, 1:07 AM ]


Paren aquí vive gente es una campaña de Veterinarios Sin Fronteras que pretende movilizar a la ciudadanía para que exija al gobierno español que tome las acciones necesarias para impedir que se siga destruyendo la soberanía alimentaria en África.     

Enormes transnacionales tienen en sus manos la alimentación global: deciden qué comemos, en qué condiciones y a qué precio. Frente a ese poderío, las comunidades campesinas están desprotegidas.

 
17/02/12 Reportaje en Lenvante TV - Acto en la estación de Valéncia - (minuto 26')

WWW.REBELION.ORG

posted Sep 19, 2011, 3:59 PM by Ker CasaAfrica   [ updated Sep 19, 2011, 4:27 PM ]

El Consejero para África de varios gobiernos franceses desvela el pago de millones de francos a Chirac y Villepan por parte de cinco presidentes africanos.
La Françafrique, al descubierto

1-7 of 7